Les traders sont-ils des joueurs de casino en costard ?

Tous les jours, des millions de particuliers et d’entreprises suivent les conseils des courtiers en valeurs mobilières. Ces professionnels sont formés pour accompagner les individus à prendre des décisions pertinentes avec leur argent. Mais malheureusement, elles nous sont pas toujours pertinentes.

Une question de tranquillité d’esprit

Nous, les êtres humains, rythmons nos vies avec des habitudes. À moins d’être un voyageur invétéré toute sa vie. La majorité des gens ont très certainement une vie quotidienne bien rangée et coulent des jours heureux dans leur routine.
Et il est bien évidemment normal que la plupart des surprises soient accueillies avec un peu de méfiance. Surtout les surprises d’ordre financier. C’est d’ailleurs pour cette raison principale que les gens font pleinement confiance aux courtiers en valeurs mobilières. Tout au moins pour leur donner des conseils pertinents pour leur retraite et autres placements financiers.
Mais des individus restent sceptiques, à l’image du psychologue Daniel Kahneman, sur les résultats des entreprises de courtage. Un courtier est-il à même d’aider les gens à gagner davantage d’argent sur les marchés financiers ? Mieux encore, sont-ils aptes à réduire les pertes d’argent pendant les mauvaises périodes ?

L’avis du psychologue Kahneman

Dans cet esprit de suspicion, le psychologue Kahneman a décidé de se faire sa propre idée sur la question. En effet, il a passé plusieurs semaines dans l’univers du courtage. Rapports de prix, avis des analystes, données de performance des entreprises de courtage, tout est passé au crible de l’expert américano-israélien.

Il s’est rendu compte qu’il n’y avait aucune preuve tangible sur les affirmations des courtiers en valeurs mobilières selon lesquelles elles avaient une incidence sur le marché. Bien entendu, certaines entreprises ont bien réussi à certaines années, mais elles étaient tout aussi susceptibles de mal utiliser ces mêmes méthodes. En réalité, les recherches de Daniel Kahneman ont révélé qu’un stock avait davantage de chance de grimper en valeur après une vente.

À quelques reprises, les courtiers ont eu de la chance. Et quand tout va bien, il suffit de vanter les compétences du courtier pour mettre en confiance les clients. Mais, l’idée de battre le marché est complètement absurde. Des propos relayés par Daniel Kahneman « les résultats ressemblaient à ce que vous attendez d’un concours de dés, pas un jeu d’habileté ».

Joueurs et courtiers, deux poids deux mesures

Si les grandes pontes de Wall Street ne peuvent pas battre le marché, qu’est-ce qui fait la différence entre eux et nous ? Par le biais de cette question, nous affirmons que vous avez autant de chance de gagner le jackpot que le type d’à côté. Dans les casinos, les joueurs essaient de gagner le maximum d’argent, mais à la fin c’est toujours le casino qui s’enrichit.

Au moins, le joueur ne prétend pas connaître la recette miracle pour gagner.

Après, nous vous disions pas que vous ne pouvez pas gagner d’argent avec un courtier en valeurs mobilières. C’est seulement une mise en garde sur les investissements boursiers. Si vous souhaitez gagner de l’argent en vous amusant, optez plutôt pour le casino que les marchés financiers de Wall Street.